20160916_140324

1. Pourquoi suis-je devenue Entrepreneuse? 

Après des années passées au sein d’une agence des Nations Unies à Genève et de diverses multinationales américaines (Trading, Luxe et Finance), j’éprouvais de plus en plus de mal à supporter ma vie de salariée. Obéir aux ordres d’autrui, ne pas pouvoir prendre des vacances quand j’en avais envie, passer des journées à m’ennuyer, tout cela n’avait plus aucun sens.

C’est suite à un burn-out pour que j’ai réalisé que je ne pouvais plus continuer dans cette voie. Durant ma convalescence, petit à petit, j’ai mis sur pied ma première entreprise et je me suis lancée.

2. Comment suis-je devenue Business Consultante?

Après mon burn-out, j’ai ouvert un cabinet de psychothérapie. J’aimais ce que je faisais mais je me suis lancée sans vraiment réfléchir à la manière dont j’allais trouver des clients et me développer. J’avais toutes les compétences professionnelles requises, des tas de cobayes ravis de mes résultats et je pensais naïvement qu’il me suffirait d’ouvrir mon cabinet pour que les clients affluent. J’ai très vite déchanté et mes premiers mois ne furent pas brillants.

J’ai donc cherché à me former et ne trouvant rien dans le monde francophone, je me suis tournée vers les USA où j’ai suivi divers formations en marketing, webmarketing et communication. J’ai immédiatement mis en application ce que j’avais appris et dès le premier mois j’ai quintuplé mon chiffre d’affaire!

En voyant ma clientèle grossir, mes collègues thérapeutes ont souhaité savoir comment j’avais fait pour me développer aussi vite. J’ai alors commencé à leur enseigner ma méthode et c’est là que j’ai réalisé que j’avais un vrai talent pour cela. Les idées fusaient de toute part, ce qui était compliqué pour les autres était évident pour moi, les idées me venait naturellement et les résultats étaient là. Ensuite, le bouche à oreille à fait le reste. 

3. Pourquoi est-ce que je ne travaille qu’avec des femmes ?

J’aime travailler avec les femmes parce que bien évidemment, je les comprends. Comme elles, je suis à la fois mère, belle-mère, entrepreneuse, épouse et je sais à quel point il est difficile de tout gérer en même temps.

J’ai été à leur place et je sais ce qu’elles ressentent. Je connais leurs angoisses et leurs interrogations. C’est un grand avantage parce que cela me permet d’aller plus vite à l’essentiel, de mettre au jour leurs points faibles (qu’elles voient toujours plus gros qu’ils ne sont) mais également leurs points forts qu’elles ne voient quasiment pas.

4. Avec quel type d’Entrepreneuses est-ce que je collabore?

Je travaille avec les Entrepreneuses qui sont principalement prestataires de services, mais pas uniquement. Leur point commun: elles sont prêtes à remonter leurs manches et à se mettre au travail. Elles sont prêtes à faire tout ce qu’il faut pour réussir, sans laisser leurs peurs, leur manque de confiance en elles se mettre en travers de leur route.

5.Comment cela fonctionne-il ?

Avec chaque cliente, l’aventure va durer 9 mois. Pendant cette période, nous allons être en contact permanent, soit par le biais de nos séances de travail (qui se font par Skype à raison de plusieurs séances par mois), soit par le biais d’échanges d’emails. Travailler à distance n’a que des avantages parce qu’il n’y a pas de perte de temps de part et d’autre, pas de déplacements à prévoir, pas de bouchons sur la route. La concentration est également bien plus grande.

6. Quels sont les profils avec qui je travaille le mieux ?

Disons-le clairement, je suis aussi exigeante avec mes clientes, que je le suis avec moi-même. Celles qui ont déjà travaillé avec moi le savent, je pousse mes clientes et je les projettent hors de leur zone de confort (avec délicatesse bien évidemment). Je prône une approche « Zéro excuses » donc je travaille mieux avec les personnes qui ont le même état d’esprit.

J’obtiens les meilleurs résultats avec les femmes qui sont impatientes de pouvoir vivre pleinement de leur passion. Elles sont prêtes à faire de vrais changements, à mettre tout en oeuvre pour atteindre la réussite dont elles rêvent. Cette attitude de battantes qui ne baissent jamais les bras, leur permet d’apprécier tout ce que j’ai à leur apprendre et à le mettre en place immédiatement, sans se chercher d’excuses.

Elles sont volontaires, engagées et foncent malgré leurs peurs et les contraintes de la vie. Elles ne ratent aucun de nos rendez-vous et à chaque fois, elles ont mis en place les actions qui avait été décidées lors de notre précédente séance de travail. Parce que bien évidemment il y a une corrélation directe entre les efforts fournis pour mettre en place le programme et les résultats qui sont obtenus.

7. Est-ce qu’il y a des profils avec qui je préfère ne pas travailler ?

Pour être tout à fait honnête, je ne travaille pas avec les femmes qui ne sont pas vraiment motivées à 100%. Tout simplement parce qu’elles auront toujours une bonne excuse pour ne pas faire le travail nécessaire et de ce fait, elles n’atteindront pas les résultats espérés. Je ne travaille pas non plus avec les sceptiques parce qu’elles passeront plus de temps à discuter, contester et argumenter qu’à travailler activement à leur réussite.Enfin, je n’accepte pas de travailler avec les entrepreneuses qui ont des difficultés financières. Cela peut paraître paradoxal parce que ce sont les femmes qui ont vraiment besoin d’aide. Mais, par expérience, je sais qu’une entrepreneuse qui est stressée par le manque d’argent, n’arrivera pas à se focaliser totalement sur son entreprise. Elle sera généralement trop préoccupée par sa propre situation pour mettre en place les stratégies nécessaires et son impatience à générer de l’argent, jouera contre elle.

 

Vous vous posez une question dont la réponse n’est pas ici? Envoyez moi un message en cliquant ICI

 


 

 

Complétez le formulaire ci-dessous pour recevoir chaque vendredi, mes stratégies et mes conseils
Je déteste le SPAM! Chez moi, vos données sont confidentielles et le restent.