Allez vous faire voir !

Vous avez vraiment cru que je vous envoyais balader ? Mais non rassurez-vous, ce dont je vous parle aujourd’hui, c’est de votre visibilité.

Je suis toujours impressionnée (pas dans le bon sens malheureusement) par la peur que génère chez certaines entrepreneuses, la nécessité d’être vue. Ce qui est paradoxal, c’est que ce sont celles qui en ont le plus besoin, qui se cachent le plus.Combien de fois ai-je rencontré des entrepreneuses au chiffre d’affaires ridiculement bas, qui me disait qu’elles ne comprenaient pas d’où venait le problème. A chaque fois, il me suffit de parler avec elles quelques minutes, pour me rendre compte qu’elles sont invisibles ou presque.

Mesdames, je vous le dis tout net, si vous vous cachez, personne ne vous trouvera. Il faut vous rendre à l’évidence, vous n’avez plus 7 ans et plus personne n’aime jouer à « cache-cache ».Ce qui est certain, c’est que nous ne vivons pas au pays des lutins et des licornes, donc pour faire du chiffre, il faut que l’on sache que vous existez. Et là j’en entends me dire « oui mais comment !! ». Je vais donc vous donner deux stratégies, très simples à mettre en place. Je sais que vous les connaissez déjà, mais je sais également qu’il faut parfois entendre, lire, ou voir les choses plusieurs fois, avant de les intégrer et de les mettre en application..

La première stratégie est très simple : commencez par faire la liste de tous les cercles de réseautage dans un rayon de 30 km autour de vous. Prenez ensuite le temps de les étudier et de choisir ceux qui vous correspondent le mieux. Après cela, prenez votre courage à deux mains, invitez une amie entrepreneuse (c’est toujours plus simple à deux pour débuter) et inscrivez-vous pour les prochains événements.
Une fois sur place, ne soyez pas timide. Repérez les personnes seules et allez vers elles avec un grand sourire, en disant « Bonjour, nous ne nous connaissons pas, je suis XXX et vous ? Que faites-vous dans la vie? ». Je vous promets que cette personne sera enchantée de vous parler d’elle, trop contente de ne plus être seule dans son coin. Laissez-la se présenter en premier, cela vous donnera le temps de faire redescendre votre rythme cardiaque et de vous remémorer votre pitch (nous reparlerons du pitch une autre fois plus en détail). Ensuite, ne restez pas collée à cette personne toute la soirée. Allez vers des groupes de plus de deux personnes (vous aurez moins l’impression de « déranger ») et recommencez ainsi de suite. Vous voyez, c’est simple et super efficace.

La deuxième stratégie, c’est d’être présente sur les réseaux sociaux. Vous allez me dire : « Quoi ? C’est tout ?? Mais je suis déjà sur les réseaux sociaux !». Voyez-vous être présente sur les réseaux sociaux, ce n’est pas ouvrir un compte et attendre que l’on vienne vous trouver. Tout d’abord, il faut bien choisir vos réseaux (deux au maximum), que vous apprendrez à maîtriser parfaitement (Facebook inclus parce qu’il est incontournable aujourd’hui, à de très rares exceptions près). Ensuite, avoir un compte c’est bien, mais l’alimenter régulièrement c’est mieux. Ce qui signifie que vous devez publier TOUS LES JOURS. Pas la peine de hurler, je vous promets que c’est simple et que vous avez assez d’idées pour y parvenir. Vous connaissez votre sujet sur le bout des doigts, alors vous avez des tas de choses à raconter. Et arrêtez de penser que tout ce que vous connaissez est banal et connu de tous. C’est une fausse croyance malheureusement très répandue. Évidemment, il faudra passer par des publications sponsorisées pour gagner vraiment en visibilité, mais croyez-moi, cela en vaut vraiment la peine.

Voilà donc deux stratégies très simples à mettre en place. Il y en a beaucoup d’autres mais il me faudrait un livre entier pour en parler. Le piège ici c’est de vous dire « je sais tout ça », parce que savoir, ce n’est pas « faire ». Faites taire votre égo qui sait toujours tout et passez à l’action sans attendre. Et surtout, n’oubliez pas que ce qui donne de vrais résultats, c’est la persistance et la régularité. Aller à une soirée réseautage une fois par an n’aura aucun impact, mais vous y rendre une fois par mois (au minimum) vous permettra de créer du lien et de rentrer dans les mémoires. Publier une fois par mois n’a aucune utilité, mais publier tous les jours vous apportera visibilité et crédibilité.

Maintenant, à vous de jouer dans la cour des grandes !

Cet article vous à plu? Partagez-le!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *