L’authentique authenticité

Vous n’imaginez pas à quel point le mot « authenticité » m’horripile ! Pas le mot en lui-même évidemment. Non, ce qui m’horripile, c’est de l’entendre rabâcher sans arrêt, par une grande majorité de mes confrères, qui vous disent de faire du « marketing authentique ». C’est une expression à la mode et je dirais même, tendance! Évidemment cela nous vient tout droit des « gourous » du marketing Américain (entre autres). Et pour certains, tout ce qui vient des Américains, c’est forcément bien ou pas. J’ai moi aussi été formée aux États-Unis, mais j’ai appris à ne pas transposer à la lettre tout ce que l’on m’a enseigné. Et surtout, l’expérience m’a montré qu’il faut absolument nuancer les choses et ne pas balancer des expressions de la sorte, sans explications concrètes et complètes.

La théorie nous dit que plus le marketing est authentique, plus il est attractif. Sur le principe, je n’ai rien à redire, c’est l’évidence même. Sauf que ce qui me pose problème c’est qu’à force de nous en rabattre les oreilles, certains finissent par en abuser.

Et voilà comment on se retrouve avec toute une masse d’entrepreneurs qui s’auto-proclament « authentiques », à tout bout de champ. Vous vous souvenez de cette pub d’une grande marque qui disait « c’est ceux qui en parlent le moins qui en mangent le plus » ? Et bien là c’est l’effet inverse, c’est ceux qui en parlent le plus, qui le sont le moins.

Sans compter que dans leur volonté d’être authentiques, ces entrepreneurs ont la fâcheuse tendance à partager tout et n’importe quoi les concernant (leur repas d’hier, comme leur tête au réveil). Au final, à force de trop en faire, leur communication et leur marketing ont l’effet inverse de celui recherché.

Essayer d’être authentique, c’est comme essayer de faire passer le grand méchant loup pour un agneau : personne n’y croit et ça fait peur ! On le voit venir de loin, et même s’il est déguisé, notre instinct nous hurle que c’est louche.

Donc plutôt que de vouloir utiliser cette pseudo stratégie de l’authenticité, pourquoi ne pas être soi, tout simplement ? Sans calculs, sans artifices, sans arrière-pensées. Être naturelle, c’est encore ce qui fonctionne le mieux. C’est aussi bien plus simple à vivre et moins fatiguant au quotidien, que d’essayer de jouer cette fameuse authenticité (surtout si vos talents d’actrice sont aussi limités que les miens). Partager un peu de soi parce qu’on a envie de le faire (et pas parce que l’on se sent obligé), ne pas raconter de bobards, être honnête et sincère, parler de ce que l’on fait avec le cœur, c’est encore ce qui marche le mieux.

Si l’on arrête de vouloir « être » et que l’on « est » tout simplement, notre énergie, les ondes que l’on renvoie, sont totalement différentes. Si l’on ne se force pas, notre communication nous ressemble automatiquement, et nos actions marketing se font l’écho de nos valeurs. Et ça, c’est ce qui est réellement vendeur.

En conclusion, soyez-vous-même et vous attirerez des personnes en résonance avec votre personnalité et votre style. Ce sont ces personnes-là qui seront vos plus grands supporters, des clients fidèles et vos meilleurs porte-parole.

Cet article vous à plu? Partagez-le!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *